Louis Janmot (1814-1892)
Paysage symboliste
Fusain et craie sur papier bleu, 20 x 26 cm
Signé b.g « L.Janmot »



Artiste atypique et original, Louis Janmot est toujours resté en marge de l’histoire de l’art. De son vivant il eut le plus grand mal à obtenir louanges du Salon et commandes officielles, puis tomba dans l’oubli à sa mort jusqu’à la redécouverte de son œuvre majeure : Le Poème de l’Ame. Aujourd’hui conservé au Musée de Lyon, ce cycle de seize peintures et dix-huit dessins est emblématique de son art. L’artiste raconte la vie d’un homme de la naissance à la mort à travers plusieurs épisodes religieux proches du surréalisme.

Le peintre, très spirituel se trouve à la croisée des chemins entre l’héritage de Ingres, son maitre, pour sa recherche de la beauté parfaite et la précision du dessin. Et l’avènement du mouvement symboliste dont il est par son attachement aux valeurs de la Renaissance et son mysticisme exacerbé le précurseur par excellence.

Dans cet art si singulier, la nature occupe une place de première importance et les histoires racontées par Janmot ont souvent pour cadre de grandioses et majestueux paysages. Peintre d’histoire, l’artiste est aussi excellent paysagiste et avait pour habitude de dessiner et peindre sur le motif pour inspirer ses plus grandes compositions. Notre petit dessin en est le parfait exemple. A priori une simple étude de paysage, le dessin prend par sa lumière et son atmosphère mélancolique une atmosphère toute symboliste.

Vendu

Ill. 1 – Le poème de l’âme épisode 16 – Le vol de l’âme Lyon, Musée des Beaux-arts
Ill. 2 – Le poème de l’âme épisode 18 – Réalité Lyon, Musée des Beaux-arts