Georges Leroux (1877-1957)
La chapelle Palatine à Palerme
Vers 1910

Fusain sur papier
324 x 245 mm
Signé en bas à droite : « Georges Leroux »
Inscription en bas au centre et en haut à droite : « Chapelle Palatine »


Né dans une famille d’artistes, Georges Leroux se forme à l’École des beaux-arts dans l’atelier de Léon Bonnat. À partir de 1901, il expose au Salon des artistes français des œuvres évoquant la vie des cabarets et salles de concert parisien. Après avoir obtenu le deuxième Grand Prix de Rome en 1904, il obtient le premier Grand Prix en 1906 et part pour l’Italie. Il séjourne à la Villa Médicis de 1907 à 1910 et tombe sous le charme du pays où il retourne presque chaque année pour peindre des paysages de la campagne romaine, de la Toscane, de l’Ombrie ou de la Sicile. Ces voyages lui inspirent de nombreuses toiles qu’il expose en 1913 à la galerie Devambez.

Mobilisé dès 1914, il participe pendant quatre ans aux combats de la Première Guerre mondiale sans jamais arrêter de peindre et dessiner. Il documente les évènements tragiques de la guerre dans de nombreux dessins, publiés dès 1915 dans l’Illustration et exposés après l’Armistice. Dans les années 1920 et 1930, il participe à plusieurs chantiers décoratifs pour des édifices publics et des compagnies maritimes qui lui valent une reconnaissance internationale, notamment aux États-Unis. Sa carrière est récompensée de nombreuses distinctions officielles : chevalier de la Légion d’Honneur en 1924, élu à l’Académie des beaux-arts en 1932, avant d’en devenir président en 1945.

Illustrateur et décorateur, Leroux est avant tout paysagiste. Il transcrit les lumières méditerranéennes du Sud de la France ou de l’Italie dans des toiles aux couleurs claires et segmentées. Sa touche est marquée par le néo-impressionnisme et par les aplats de couleurs des artistes nabis, mais son dessin reste très réaliste et académique.

Notre feuille, tracée sur une double page repliée, est un projet d’illustration pour un ouvrage compilant plusieurs sites d’intérêt majeur en Italie. Ce projet, réalisé au cours d’un voyage au début des années 1910, ne fut jamais publié. Notre dessin représente l’intérieur de la Chapelle Palatine, érigée au XIIe siècle à Palerme et célèbre pour ses mosaïques byzantines.
AD.