Charles-Joseph Natoire (1700-1777)
Étude pour une Assomption de la Vierge
Pierre noire, plume, encre brune, gouache blanche sur papier
166 x 215 mm
Monogrammé en bas à gauche : « C.N. »


Charles-Joseph Natoire est élève de Louis Galloche et de François Lemoyne. Il obtient le Prix de Rome en 1721 avec Manué offre un sacrifice au Seigneur pour obtenir un fils qui fut Sanson, et part pour l’Italie en 1723 où il reste cinq ans à l’Académie. À son retour en France, il jouit vite d’une grande célébrité et reçoit plusieurs commandes prestigieuses. Influencé par son maître François Lemoyne, il peint des toiles gracieuses et sensuelles avec une touche ronde et rapide.

En 1751, il est nommé directeur de l’Académie de France à Rome et retourne en Italie où il reste plus de vingt ans à la direction de l’Institution, se consacrant essentiellement au dessin.

Natoire devient l’un des plus grands collectionneurs de dessins de Rome. Comme d’autres artistes, dont Rubens avant lui, il a pour habitude de retravailler certains de ses dessins plus anciens ou de dessiner au dos d’œuvres d’autres artistes. Notre dessin en est le parfait exemple. Le recto représentant une Assomption de la Vierge est de la main de l’artiste (et signé) alors que le verso (ill.1) est d’une main romaine légèrement antérieure.
AD.
Ill.1 : Verso de notre dessin