Ronan Barrot (né 1973)
Descente
2022
Acrylique sur papier
650 x 500 mm
Signé, daté et titré au dos : « Barrot / 2022 »

« À quelle danse ardente, chahut, brigandage ou élan de tendresse, assiste-t-on dans les dessins de Ronan Barrot ? On y devine une foule, un mouvement, un emportement, mais de qui, de quoi ? Si je tente de suivre la piste que tracent en moi ces énigmatiques et éclatants dessins, je vois un homme qui tient une croix, qui la vole peut-être, qui la protège, la chérit. Je vois un homme au milieu d’une foule ardente, elle le pourchasse, l’accompagne, l’aide ou le tourmente. Et l’objet du dessin, ce n’est plus le Christ sur sa croix, ce n’est plus la figure centrale, le mythe. Dans les dessins de Ronan Barrot, c’est l’homme ordinaire, moi, toi, qui porte la croix de nos douleurs et l’arrache à je ne sais quelle adoration d’emprunt, pour la rendre à l’homme, au vide de l’homme, à chacun. C’est cela peindre, sortir la croix du tableau. »

Éric Vuillard, à propos du dessin, 2022


Ronan Barrot, né dans le Vaucluse, est un artiste peintre français, diplômé des Beaux-Arts en 1998. La Galerie Claude Bernard le représente et lui consacre de nombreuses expositions personnelles et 
collectives depuis 2007. En 2017, il expose au Festival d’Avignon dont il peint l’affiche. Ses œuvres sont conservées au musée d’Art Moderne de la ville de Paris, à la Fondation Maeght, au musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, ainsi qu’au FRAC Île-de-France et au FRAC Auvergne.

D’abord peintre, il délaisse ici ses mediums favoris : l’huile et la toile, pour le dessin. Sur les feuilles, il couche ses idées, les mouvements et jeux de figures. Il nous plonge ainsi au cœur de son processus créatif, au cœur de l’atelier, en acceptant d’exposer pour la première fois ses dessins.
C.S.